Prix Sony Labou Tansi des Lycéens

Les pièces sélectionnées pour 2008-2009

Les pièces sélectionnées pour 2008-2009

Les pièces sélectionnées pour 2008-2009

À petites pierres, de Gustave Akakpo

A Petites pierres, de Gustave Akakpo (Togo), Lansman Editeur, 2007 ; ISBN 978-2-87282-628-5

Résumé :

La tragédie de la lapidation traitée sous la forme d’une farce : elle était destinée à un autre, mais elle est séduite par un homme qui revient au pays.

Le jeune homme est condamné à payer une amende ; la jeune fille elle, doit payer de sa vie : elle sera lapidée. L’auteur montre, sous une forme enjouée, l’hypocrisie ambiante.

Gustave AkakpoGustave Akakpo

Né en 1974 à Aného (Togo), Gustave Akakpo est auteur, illustrateur, conteur et comédien.

Egalement animateur culturel, il est l’actuel président de l’association « Escale des écritures » créée à la suite de chantiers d’écritures organisés au Togo par l’association « Ecritures Vagabondes ».

Il a été boursier Beaumarchais et a participé à plusieurs résidences et chantiers d’écritures au Togo, en France (notamment au Festival International des Francophonies en Limousin et à Tulle) et en Syrie. Il a été invité à séjourner en Belgique par l’association Promotion Théâtre et en France par la Comédie de Saint-Etienne, Culturesfrance, le Tarmac de la Vilette et la ville de Paris.

Il a reçu le « Prix SACD de la Dramaturgie francophone » et le Prix théâtral de la ville de Guérande.

Biographie

Son théâtre :

  • Ma Férolia
  • Demain je sais pas
  • Les baskets d’Ali
  • La mère trop tôt. Lansman, 2004
  • Habbat Alep. Lansman, 2006
  • Catharsis. Lansman, 2006
  • A petite pierre. A paraître chez Lansman en 2007

Albums pour les jeunes :

  • Titi la fontaine (illustré par Norbert Kokoroko)
  • Querelle au pays de l’alphabet (illustré par Kany Adrien Folly Notsron)

 

En ce temps là l’Amour, de Gilles Ségal

En ce temps là l’Amour… de Gilles Ségal (France) – éditeur : Lansman, 2006 ; ISBN 978-2-87282-554-7

 

Résumé :

Un homme se décide à enregistrer pour son fils parti aux Etats-Unis et son arrière petit-fils né depuis peu, le témoignage d’une rencontre faite dans le train qui l’emmenait à Auschwitz dans les camps de la mort. Il y a rencontré un jeune garçon et son père à l’étrange comportement… « En ce temps-là l’amour était de chasser ses enfants » !

Gilles SegalGilles Ségal

Né à Falticeni, Roumanie
Après des études de philosophie à la Sorbonne et une licence d’enseignement, Gilles Ségal devient mime dans la compagnie Marcel Marceau. Il est auteur et metteur en scène de nombreuses pantomimes pour cette troupe et travaille par la suite chez Jean-Louis Barrault à l’Odéon Théâtre où il écrit et interprète notamment Pantomimes d’un sou.
Comme comédien, il participe entre autres à Marat-Sade de Peter Weiss, Amorphe d’Ottenburg de Jean-Claude Grumberg ou encore Oedipe avec Jean-Paul Roussilon.

Il se partage aujourd’hui entre le théâtre, la télévision et le cinéma. Il a obtenu le Prix SACD en 1995 et reçu, en 1996, le Molière du meilleur auteur et celui du meilleur spectacle subventionné pour Monsieur Schpill et monsieur Tippeton, édité par Lansman la même année. Copyright éditions Lansman

Au cinéma, on a pu le voir entre autres dans Topkapi (1963) de Jules Dassin, Le Gang des otages (1972) d’Edouard Molinaro, Les Fougères bleues (1977) de Françoise Sagan, Ils appellent ça un accident (1982) de Nathalie Delon ou Enigma de Jeannot Swarc.

À la télévision, il a travaillé avec Stellio Lorenzi, Marcel Bluwal, Gilles Katz, Jacques Fansten, Jean Kerchbron, Jean-Pierre Sentier et bien d’autres encore.

Ses œuvres :

Théâtre édité :

  • Le marionnettiste de Lodz. Actes Sud-Papiers, 1992
  • Le temps des muets. Actes Sud-Papiers, 1992
  • Monsieur Schpill et monsieur Tippeton. Lansman, 1996
  • En ce temps-là, l’amour…. Lansman, 2001 puis 2006

Autres pièces non éditées :

  • Amande amère
  • La famme de craie
  • Chita… je t’aime !
  • Petite pièce avec vue sur boulevard
  • Lettre(s) à ma veuve

Roman :

  • Le singe descend de l’homme. Flammarion, 1992

En ce Temps-là l’amour a été joué en film – voir la bande annonce

 

Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau

Le Bruit des Os qui craquent de Suzanne Lebeau (Canada-Québec) – éditeur : Editions Théâtrales, 2008 ; ISBN 978¬-2-84260-298-7

Résumé :

La vie d’une enfant soldat volée à sa famille qui a réussi à s’extraire de cette violence extrême en emmenant un petit garçon avec elle. Un récit à deux voix dans lequel s’intègrent les commentaires de l’infirmière qui les a reçu à l’hôpital au terme de leur fuite.

SuzanneLebeauNBSuzanne Lebeau :

Biographie, théâtrographie, prix, bibliographie de l’auteur Suzanne Lebeau

Photographie : Josée Lambert

 

 

La petite Danube, de Jean-Pierre Cannet

La Petite Danube, de Jean-Pierre Cannet (France), Editions Théâtrales, 2007 ; collection Jeunesse ; ISBN 978¬-2-84260-258-1

 

Résumé :

L’histoire nous est contée par Anna, au temps de son enfance « quelque part au pieds des Carpates ».

C’est la deuxième guerre mondiale. Son père est garde-barrière. Des trains passent. De plus en plus de trains… qui se vident au camp voisin. Dans le fond du jardin, un jour elle découvre une « veste de pyjama à rayures »… Une rencontre qui va bouleverser sa vie.

Jean-Pierre CannetJean-Pierre Cannet

Biographie de l’auteur, liste de ses œuvres sur le site de la maison des auteurs des francophonies en Limousin ; mise à jour janvier 2008

 

La robe de Gulnara, de Isabelle Hubert

La robe de Gulnara de Isabelle Hubert (Canada-Québec) – éditeur : Lansman, 2007 ; ISBN 978-2-87282-591-2

 

Résumé :

L’histoire se passe dans un camp de réfugiés quelque part à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Ils sont plus de 10 000 et ont été obligés d’abandonner leur maison depuis plus de 10 ans. Ils ont trouvé refuge dans une enfilade de wagons désaffectés. Le conteur raconte l’histoire de sa maman, une jeune fille de 13 ans.

Le mariage de sa sœur et sa robe de mariée vont l’entraîner vers le meilleur et le pire de l’humanité.

Isabelle HubertIsabelle Hubert

Photographie : Nicola-Franck Vachon

La biographie de l’auteur et la liste de ses œuvres sur le site du Centre des auteurs dramatiques au Québec.

 

Sigui, Siguila, Suguiya, s’absenter pour être enfin là, de Amadou Koné

Sigui, Siguila, Suguiya, s’absenter pour être enfin là de Amadou Koné – éditeur : Editions Malaïka, 2006 ; collection Batik ; ISBN 2-923284-04-6

 

Résumé :

Parabole à caractère politique qui met en scène dans le territoire de Tchiranélé, pays fictif de l’Afrique francophone, les tribulations d’un peuple à la recherche de sa mémoire – Siguila : un siège qui n’est pas fait pour s’asseoir mais qui incarne les fondements de l’existence du peuple. Lorsque son chef d’Etat disparaît, le conseil des sages appelle son neveu qui abandonne une carrière en France pour prendre sa suite.

Cette parabole permet à son auteur d’aborder le problème des choix politiques, culturels et spirituels de l’Afrique.

Amadou KonéAmadou Koné :

Est né en 1953 en Côte d’Ivoire. Il a un doctorat de 3e cycle en Littératures Comparées de l’Université de Tours et un doctorat d’Etat ès Lettres de l’Université de Limoges. De 1977 à 1990, Amadou Koné a enseigné la Littérature à l’Université Nationale de Côte d’Ivoire à Abidjan. De 1993 à 1997, Amadou Koné fut Professeur de Français dans le Département de Français et d’Italien à l’Université de Tulane à New Orleans aux Etats-Unis. Il a rejoint depuis le Département de Français de l’Université de Georgetown à Washington, D.C. C’est dès le lycée qu’il commença à écrire. Il reçut beaucoup de prix pour une œuvre littéraire extrêmement riche et diversifiée.

Bibliographie

Romans et Nouvelles :

  • Les Frasques d’Ebinto, [1975] Paris : Hatier, 1980.
  • Jusqu’au seuil de l’irréel, 1976.
  • Les Liens (Nouvelles). Abidjan : Ceda 1980.
  • Le Pouvoir des Blakoros, Abidjan : Nouvelles éditions africaines, 1980-1982. Prix de La Fondation Léopold Sédar Senghor.
  • Terre ivoirienne (Livre pour enfant). Abidjan : Ceda, 1985.
  • Kaméléfata, L’Ennemi de la Traite. (Sous le pseudonyme de Gbanfou) Paris : Hatier, 1987. Le vrai premier roman d’Amadou Koné.
  • Les Coupeurs de têtes, Saint-Maur [France] : Sepia-Ceda, 1997. Grand Prix Littéraire de la Côte d’Ivoire en 2000.

Récits :

  • Traites, Sous le pouvoir des Blakoros, I. Abidjan-Dakar : NEA, 1980.
  • Courses, Sous le pouvoir des Blakoros , II . Abidjan-Dakar : NEA, 1982. Prix de la Fondation Léopold Sédar Senghor.

Essais :

  • Du récit oral au roman. Abidjan : Ceda, 1980.
  • Anthologie de la littérature ivoirienne. Editée avec la collaboration de Gérard D. Lezou et Joseph Mlanhoro. Abidjan : Ceda, 1983.
  • Des Textes oraux au roman moderne : étude sur les avatars de la tradition orale dans le roman ouest-africain, Frankfurt : IKO Verlag, 1993.
  • Lumières africaines, nouveaux propos sur la littérature et le cinéma africain. New Orleans : University Press of the South, Inc., 1997.
  • Perspectives Créoles. Louisiane, Antilles et Haiti. Edité avec le Professeur Jean-Max Guieu. New Orleans : Presses Universitaires du Nouveau Monde, 2007.

Théâtre :

  • Le Respect des morts [1974] suivi de De la Chaire au Trône [1975]. Paris : Hatier, 1980
  • Les Canaris sont vides. Abidjan : NEA, 1983. Grand Prix de la Compétition Théâtrale Interafricaine.
  • Sigui, Siguila, Siguiya, s’absenter pour être enfin là. Edition Malaïka, 2006

Interview de l’auteur