Going Home

L’histoire commence à Berlin. Dans un parc et sous la pluie. Il y a là un homme noir égaré, avec 5000 euros à ses pieds. Le braquage a foiré, la police est venue l’arrêter. Tout le monde le regarde. Il se demande ce qu’il fait là. En quelques mots, le décor est planté : l’histoire de « Michalak l’éthiopien » s’offre à nous.

Celle d’un jeune homme adopté par une famille autrichienne embarqué dans une histoire chaotique de Salzbourg à Addis Abeba. Il a fui ce pays qui n’est pas le sien et rêve d’argent facile, de femmes et de soleil. Mais il va se heurter de plein fouet au système avec un grand «S» : l’administration, la police, la justice…

Going Home nous raconte son combat solitaire, sa quête intérieure, son grand voyage « à l’envers », d’une migration inversée, d’un type qui ne sait plus d’où il vient. Il n’a pas de véritable nationalité, balloté par des systèmes cruels. Il est homme, et c’est tout.

C’est un spectacle à hauteur d’homme que le metteur en scène Vincent Hennebicq a choisi de porter en mêlant paroles et musiques, propos personnels et mises en abîme autour de sujets résolument d’actualité (les droits individuels, l’équité face à la justice, l’exil, l’occident comme eldorado…) faisant réfléchir aux stéréotypes sur la migration.

 

Théâtre

Dates : Mardi 24 avril 2018

Horaire : 20h

Durée : 1h10

Jauge : 50

 

Théâtre National de Bruxelles

Texte et mise en scène : Vincent Hennebicq

Avec : Vincent Cahay (piano & batterie), Michalak Dorcy Rugamba (jeu) et François Sauveur (guitare & violon)

Vidéo : Olivier Boonjing

Espace et lumière : Fabrice Murgia & Giacinto

 

Informations complémentaires

  • Bord plateau & débat + exposition