Inscription à l’Ecole d’hiver du Cresson 2014

Ouverture des inscriptions à la deuxième édition de l’école d’hiver du CRESSON, “Architectures sonnantes”. Cette semaine intensive de formation se déroulera pendant la semaine du son du 3 au 7 février 2014. Le thème de l’école est centrée sur l’écoute d’une architecture que vous ausculterez dans tous les sens. Croisant cours théoriques et ateliers créatifs, l’objectif de la formation sera de créer une composition sonore.

Vous trouverez le détails et modalités d’inscription sur le site : http://ehas.hypotheses.org/

A votre disposition pour tous compléments.
cécile regnault, resp. de la formation 33(0)8735 8625

A propos d’ambiances architecurales & urbaines

Ce blog recense des actualités sur la thématique des ambiances architecturales et urbaines, de la perception sensible des espaces de notre quotidien : habitat, espace urbain, espace public, jardin… Ce blog se veut également le reflet de la recherche en train de se faire au laboratoire CRESSON (UMR Ambiances Architecturales et Urbaines), selon toutes ses composantes : anthropologique, architecturale, historique, paysagiste, sociologique, etc.

Un instrument expérimental imaginé par Léonard de Vinci : la viola organista.

Slawomir Zubrzycki, un pianiste polonais, vient de mettre au point un instrument expérimental imaginé par Léonard de Vinci : la viola organista.

Sa particularité ? Il permet de reproduire les sons d’instruments à cordes frottées sur un clavier de piano. L’idée est d’utiliser une ou plusieurs roues en rotation perpétuelle lesquelles entraînent, perpendiculairement aux cordes de l’instrument, quatre archets en boucle. D’après le musicien, le son de la viola organista rappellerait fortement celui de la viole de gambe.

Léonard de Vinci

Esquissée par Léonard de Vinci lui-même, des ébauches ont été retrouvées dans son carnet d’annotations de 1488 – 1489 et dans ses dessins du Codex Atlanticus.

La viola organista aurait été mise au point pour la première fois en 1570, par Hans Haiden, un artisan de Nuremberg mais le seul exemplaire restant est celui du religieux espagnol Fray Raymundo Truchado, construit en 1625 et conservé au Musée des instruments de musique de Bruxelles.

VOIR UNE VIDEO

Découvrir l'Institut Jean le Rond d'Alembert

L’équipe « Lutheries – Acoustique – Musique » (LAM) de l’Institut Jean le Rond d’Alembert rassemble des chercheurs animés d’une même passion pour le son et la musique en tant qu’objets culturels, et donc abordés du double point de vue des sciences pour l’ingénieur (physique, acoustique, traitement du signal) et des sciences humaines (psychologie cognitive, linguistique). Leur conjonction traduit le caractère pluridisciplinaire des recherches, non seulement au plan des contenus mais aussi d’un point de vue institutionnel.

Le PREAC "arts du son" fait sa rentrée.

Le PRÉAC  » arts du son » en Limousin en partenariat avec La Fondation La Borie en Limousin organise des sessions de formation et favorise la structuration, le développement et la diffusion de ressources pédagogiques. Ses actions, permettant l’animation d’un réseau de personnes-ressources au sein de l’académie et sur le plan national, s’adressent aux formateurs, professeurs d’ IUFM, conseillers pédagogiques, et enseignants-relais mais aussi aux artistes, médiateurs culturels, professionnels du spectacle…, impliqués dans l’éducation artistique  et musicale . Pendant la période scolaire,des ateliers pédagogiques sont proposés aux enseignants et à leurs classes .

vous trouverez des renseignements complémentaires ICI

Le guide des oiseaux de France

Le guide des oiseaux de France

Collection : Hors collection
Editeur : Belin

« Un guide photographique complet avec tous les chants« 
Un guide d’identification, avec :
● 500 illustrations pour découvrir les oiseaux
● 500 espèces décrites, soit presque tous les oiseaux
observables en France, en Belgique et au Luxembourg
● 1 000 photos
● 360 chants ou cris en accès direct via un smartphone

Jérôme Morin est ornithologue autodidacte, photographe animalier et écrivain. En 2000, il créé le site internet web-ornitho.com, afin d’offrir aux visiteurs des informations naturalistes (photos, chants d’oiseaux, plans de nichoirs, de mangeoires…). Il est l’auteur de plusieurs guides (Oiseaux des villes et des jardins, Oiseaux des forêts et campagnes, Oiseaux des bords de mer) dans la collection des «Fous de nature» (Éditions Belin).

Gérard Guillot, naturaliste militant, passionné d’ornithologie et de botanique, a déjà publié plusieurs guides consacrés à la flore (Fruits charnus, Fruits secs, Fleurs des villes et villages, Fleurs des bois) dans la collection des « Fous de nature » (Éditions Belin). Enseignant en biologie, il a participé à la rédaction du Guide critique de l’Évolution (Éditions Belin) et à la rédaction de plusieurs manuels scolaires pour le collège (Éditions Belin).

Julien Norwood, auteur et illustrateur de l’introduction de ce guide, travaille en tant qu’illustrateur pour de nombreux ouvrages naturalistes et scientifiques. Il se forme pendant près de dix ans au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, où il s’occupe également des collections d’oiseaux. Également ornithologue de terrain, il est l’auteur des Oiseaux du Muséum. Voyages à travers les collections.

http://www.editions-belin.com/ewb_pages/r/recherche-avancee.php?rech_go=1&collection=Hors%20collection

Présentation de la semaine du son 2013

Conférence de presse de la Semaine du Son 2013 – 19 novembre 2012 –

Intervention du parrain de cette 10ème édition : Jacques Weber

http://www.youtube.com/watch?v=41eyWCLpIsU

La voix au théâtre
Une interview de Jacques Weber, par Michel Alberganti (VideoScopie Production)

http://www.youtube.com/watch?v=aKBTb2kovaE&feature=player_embedded

PROMENADE ÉCOUTE – AUCH AU PAS À PAS – SEMAINE DU SON 2013

Cartes postale sonore – Auch
Semaine du son 2013
Ce montage Desartsonnants a été réalisé lors d’une intervention autour de promenades écoute et d’une rencontre publique, organisée par la médiathèque d’Auch, autour de cette pratique étroitement liée à la notion paysage sonore. Cette approche qui nous invite à poser sur notre environnement une oreille à la fois attentive, critique, mais néanmoins souvent émerveillée de (re)découvrir les beautés cachées dans le quotidien de l’écoute.
Repérages, enregistrements, promenades, discussions ont alimentés cette carte postale sonore qui, comme toute carte postale qui se respecte n’est en rien l’exact reflet de la réalité, mais plutôt une image, une impression qui se dégage des ambiances vécues sur le terrain. Ces 11 minutes condensent trois jours d’écoute, de captations, dans différents lieux, à différentes heures… Certains lieux sont mis en avant, d(autres sciemment gommés, au gré des affinité du promeneur écoutant enregistreur.

pour écouter la « carte postale sonore » cliquer sur ce lien: http://www.mixcloud.com/desartssonnants/promenade-ecoute-auch-au-pas-a-pas-semaine-du-son-2013/#utm_source=widget&utm_medium=web&utm_campaign=flash_links

Un colloque sur le formation instrumentale.

Dans le cadre des festivités célébrant son 150e anniversaire, l’Harmonie Saint-Cécile de Brive -la -Gaillarde organise un colloque national baptisé « la formation instrumentale par l’orchestre, nouvelles voies ? ».

Il se tiendra le vendredi 24 mai, à 18 heures, à l’espace Congrès de la Chambre de commerce et d’industrie.

Renseignements au 05.55.18.17.91 ou au 05.55.18.17.89.

La société Sainte-Cécile est née en 1863. Elle fête cette année plus d’un siècle d’existence .Henri Carcel, président de l’amicale Harmonie Sainte-Cécile, a initié une exposition qui retrace les 150 ans de l’Harmonie municipale. Elle est visible jusqu’au 12 mai, à la chapelle Saint-Libéral.

Lire l’article:   http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/correze/brive/2013/04/21/la-societe-sainte-cecile-est-nee-en-1863-elle-fete-cette-annee-plus-dun-siecle-dexistence-1524444.html

Une histoire du ROCK pour les Ados.

Traitant d’un objet originellement appréhendé par les jeunes, ce livre ambitionne de donner à comprendre une histoire culturelle par ceux qui la ressentent de façon immédiate.

Établir, donc, le contexte historique, social, économique et politique du rock, et l’inscrire dans une histoire collective, l’affilier à des courants culturels et le mettre en lien avec d’autres champs artistiques.

Ce petit livre contribuera à la réussite scolaire. Les musiques populaires, première pratique culturelle des jeunes, ont en effet un rôle à jouer dans les dispositifs d’éducation, notamment parce que l’échec scolaire est fortement lié, jusqu’à présent, à l’éloignement entre culture familiale et culture enseignée.

Organisé en sept grandes parties, il contient un préambule couvrant le début du XXe siècle jusqu’aux années 1950, puis un découpage par décennies. Chaque section compte :

- un panorama chronologique ;

- une description du mouvement musical le plus caractéristique de la décennie ;

- un zoom sur un phénomène emblématique ;

- une vignette sur un événement ou un individu particulièrement symboliques ;

- et une mise au point sur un thème ou une question (Pourquoi le rap à partir des années 1980 ? Le rock est-il strictement « occidental » ?).

Parce que l’histoire du rock est, sur un demi-siècle, l’histoire de notre modernité, ce petit ouvrage accessible à tous n’est pas qu’un formidable outil d’apprentissage, il est bel et bien un manuel d’histoire culturelle qui prend la musique populaire que nous connaissons tous pour objet d’étude.

Éditeur : Au diable vauvert • Édition : avril 2013 •

Format : 20 x 13 cm • Pagination : 122 pages • Langue : français

Aller à la référence : http://www.irma.asso.fr/Une-histoire-du-rock-pour-les-ados?xtor=EPR-172